• Indices de Valeur et Seuils de Classement


    votre commentaire
  • Modifications RNC juillet 2015
    1
    Modifications RNC juillet 2015
    8.2 – Participation unique
    Il est formellement interdit de disputer une compétition fédérale donnée plus d’une fois par
    saison.
    L’inscription d’un joueur dans une des divisions d’une compétition par paires ou par 4
    exclut en général toute participation à une autre division de cette compétition.
    Cependant, un joueur inscrit dans une équipe (par paires ou par quatre) ayant
    déclaré forfait avant le début de l’épreuve, peut être autorisé par le Directeur des
    compétitions du comité à s’engager dans une autre équipe dans la même division ou
    dans une autre division de cette compétition.
    Cas particulier : Un joueur peut participer dans la même saison à la même épreuve dans un
    comité métropolitain et dans un district du CBOME avec les restrictions suivantes :
    • Le joueur conserve uniquement la meilleure des deux dotations en Points d’Experts / Points
    de Performance.
    • Qualification pour la finale nationale : un joueur licencié au CBOME ayant participé à une
    épreuve fédérale dans un comité de la métropole ne peut être désigné par le CBOME pour le
    représenter lors de la finale nationale de cette même épreuve.
    Article 23 – Finales de ligue
    Des finales de ligue sont organisées pour les divisions Excellence et Honneur de l’Open par
    paires, du Mixte par paires, du Senior Mixte par paires, du Senior Open par paires et du Dame
    par paires.
    23.3 – Open et Mixte par paires
    En Open et en Mixte par paires, divisions Excellence et Honneur, le nombre de paires
    disputant ces finales est soit de 40 (trois séances de 27 donnes - 2 sections de 10 tables, 3
    donnes par table), soit de 42 (6 séances – 82 donnes - toutes les paires se rencontrent) soit
    de 44 paires (4 séances – 86 donnes - toutes les paires se rencontrent).
    En Open et en Mixte par paires division Promotion, la finale de ligue est organisée en
    simultané selon des modalités (nombre de centres, de paires et de donnes jouées) fixées par
    le directeur de ligue, en accord avec les présidents des comités concernés. Le nombre de
    paires participant à cette finale de ligue devrait être compris pour chaque comité entre 30 et
    50% du nombre de paires engagées au stade comité. Le nombre de donnes jouées ne devrait
    pas être inférieur à 52.
    23.5 – Senior et senior Mixte par paires
    Les finales de ligue de ces compétitions se déroulent
    - En Excellence : à 28 paires en 2 séances de 26/28 donnes ou 3 séances de 18 donnes.
    - En Honneur : à 40 paires(1) en 2 séances de 26 à 28 donnes ou 3 séances de 18
    donnes.
    - En Promotion : soit en simultané soit à 28 paires en deux séances de 26 à 28 donnes
    (1) La finale peut être organisée avec 42 ou 44 paires si toutes les paires se rencontrent.
    23.6 – Dames/2 Promotion, Senior/2 Promotion
    Les finales de ligue de ces compétitions peuvent être organisées en simultanés comme
    décrit à l’article 23.2 du présent règlement s’il y a accord unanime des présidents des comités
    et du directeur de la ligue concernée. Le vice-président de la FFB en charge des compétitions
    doit en être averti par le directeur de la ligue.
    24.2 – Qualifications à l’issue du stade comité pour la division Promotion
    Les places sont réparties entre chaque comité au prorata du nombre de paires engagées. Tous
    les comités ont au moins une paire qualifiée pour la finale nationale.
    Modifications RNC juillet 2015
    2
    39.3 – Qualification directe pour la finale de ligue
    − En Interclubs division 1A, en Mixte/4 Excellence, en Senior Mixte/4 Excellence et en
    Senior Open/4 Excellence les équipes comprenant au moins 6 joueurs d’IV 100, après
    inscription dans un comité (voir article 33), sont qualifiées directement pour la finale de
    ligue si elles en font la demande. (mais voir ci-dessous et article 36.3)
    Au plus deux équipes par ligue pourront être dispensées du stade comité. Si plus de deux
    équipes demandent cette dispense, elles seront départagées par les PP puis, si nécessaire, par
    les PE. En Mixte/4 Excellence, l’équipe tenante du titre de champion de France n’est pas
    incluse dans ces deux équipes. (voir article 40.1)
    Article 43 – Organisation de la compétition
    Au stade comité le nombre de divisions est fixé à 5, chaque division concourant séparément.
    - Chacune des divisions 1A, 1B, 2 ou 3 débouche sur une finale de comité, une finale de ligue
    et une finale nationale. Toute équipe engagée au stade comité peut se qualifier pour la finale
    de ligue et pour la finale nationale à l’exception des équipes d’IV>190 engagées en division
    (voir article 44.1).
    La division 4 est organisée seulement au stade comité suivi par une finale nationale (sans
    finale de ligue).
    - Il doit être organisé un système de montées et de descentes entre la division 1A et la division
    1B, entre la division 1B et la division 2 et entre la division 2 et la division 3 selon les
    modalités définies à l’article 44.4. L’organisation de montées-descentes entre les divisions 2
    et 3 est facultative.
    44.1 – Composition des équipes [Interclubs]
    Les clubs désignent les équipes qui les représentent dans les diverses divisions selon des
    critères laissés à leur appréciation dans le cadre du règlement de leur comité et en tenant
    compte des règles suivantes :
    - Aucune équipe ne peut jouer en division 4 si son IV est supérieur à 143.
    - Aucun joueur d’IV supérieur à 40 ne peut jouer en division 4.
    - Les équipes d’IV supérieur à 190 peuvent jouer au stade comité en division 3
    (pour gagner leur place en division 2) mais ne peuvent en aucun cas se qualifier pour
    la finale de ligue. Elles sont cependant prises en compte pour l’attribution des places
    en finale de ligue.
    Les places appartiennent aux clubs :
    Ce sont les clubs qui gagnent ou perdent des places dans les divisions 1A, 1B et 2.
    Ce sont les clubs qui choisissent la composition des équipes qu’ils inscrivent dans les diverses
    divisions.
    44.4 – Montées et descentes
    Un système de montées et descentes est organisé obligatoirement entre les divisions 1A et 1B,
    entre les divisions 1B et 2, il est facultatif entre les divisions 2 et 3.
    44.5 – Places vacantes

    Si après application du règlement du comité et de cet article il reste une ou plusieurs
    places vacantes dans les divisions 1A et 1B, elles sont attribués d’office aux équipes
    de plus fort rang dans la division inférieure. Une équipe ne peut refuser de jouer
    dans la division supérieure à ce titre.
    Modifications RNC juillet 2015
    3
    44.6 –Composition de chaque division
    Les effectifs des divisions 1A et 1B sont fixés par la CNAR en fonction du nombre
    d’équipe engagées dans le comité ayant un IV au moins égal à 304 pour la d1A et à
    240 pour la d1B. Les comités peuvent moduler le nombre d’équipes engagées de
    plus ou moins 2 ou d’au plus 10% du nombre d’équipes engagées s’il est
    supérieur à 20. Cette modification ne change pas la répartition des équipes qualifiées
    pour la finale de ligue.
    Si dans un comité le nombre d’équipes d’indice supérieur ou égal à 304 varie notablement, le
    Comité peut demander à la FFB l’autorisation d’augmenter (ou diminuer) dans la même
    proportion le nombre d’équipes de la division 1A. Une augmentation des effectifs ne pourra
    être accordée que si la moyenne des IV des équipes engagées dans la division concernée est
    supérieure à celle des IV des équipes engagées dans les autres comités de la ligue.
    Il en est de même pour la division 1B si le nombre d’équipes d’indice compris entre 240 et 304
    varie notablement.
    Quand une équipe d’IV 600 demande à être qualifiée directement pour la ligue (article 39.3) le
    comité complète la division 1A selon les modalités prévues dans son règlement particulier.
    Article 46 – Qualification des équipes pour la finale de ligue [Interclubs]
    Chaque division 1A, 1B, 2 et 3 donne lieu à une finale de Ligue, le nombre
    d’équipes qualifiées par comité étant déterminé par la CNAR pour les divisions 1A et
    1B et selon les modalités de l’Article 40.1 pour les divisions 2 et 3.
    Le nombre d’équipes qualifiées pour la finale de ligue de la division 1A est fixé à 16 pour
    les ligues où le nombre d’équipes engagées est au plus 40 et à 18 dans les autres ligues.
    Le nombre d’équipes qualifiées pour la finale de ligue de la division 1B est fixé à 18 pour
    les ligues où le nombre d’équipes engagées est au plus 60 et peut être porté à 20 dans les
    autres ligues.
    Le nombre d’équipes qualifiées pour la finale de ligue des divisions 2 et 3 est au minimum
    18 et peut être porté jusqu’à 24 pour les ligues qui le souhaitent.
    Article 56 – Indice de l’équipe et des paires
    L’indice de valeur retenu pour le calcul du rang théorique de l’équipe et du handicap est
    celui du début de la phase.
    Les restrictions prévues par l’article 34.3 sur l’augmentation de l’IV en cas de
    complément de joueur au sein d’une équipe ne s’appliquent pas au Trophée de France.
    88.2 – Transfert du chariot
    Quand le joueur de gauche a déclaré, Nord ou Sud, après avoir sollicité par geste l’accord
    de son adversaire, transfère le chariot de l’autre côté de l’écran. Il est souhaitable que les
    joueurs varient de façon aléatoire le tempo en transférant le chariot de l'autre coté
    de l'écran sans toutefois retarder le retour du chariot de plus de 15 à 20 secondes.
    91.4 – Lois 25 à 32 et Lois 35 à 39
    Pour toutes les irrégularités traitées par ces Lois si :
    91.4.1. Le chariot n’a pas été transféré
    Avant que le chariot n’ait été transféré, le voisin d’écran du joueur fautif devrait
    attirer l’attention sur l’irrégularité et appeler l’arbitre. Ce dernier fera corriger l’infraction
    sans pénalité. Ces déclarations ne peuvent pas être acceptées (mais voir la Loi 72 B.1 si
    la déclaration peut être trompeuse). Un changement de déclaration fait dans le cadre de
    la Loi 25B peut être accepté par le voisin d’écran. Aucun joueur assis de l’autre coté de
    l’écran ne doit être informé d’une irrégularité corrigée avant le transfert du chariot sauf si
    une telle information est requise par la Loi.
    [JFC : mise en conformité avec la réglementation EBL et WBF : un changement de déclaration
    dans le cadre de 25B ne peut être accepté derrière écran]
    Modifications RNC juillet 2015
    4
    Article 95 – Variation de tempo (Loi 73D)
    Pendant la période des enchères, si un joueur a agi rapidement, il est convenable de
    rétablir le tempo normal soit en retardant sa propre déclaration, soit en marquant un temps
    pour rétablir le tempo normal avant de transférer le chariot. Pour ce faire, le joueur peut
    exhiber sa déclaration et la placer devant lui mais non sur le chariot.
    Un délai de 20 secondes pour le transfert du chariot n’est pas suffisant pour transmettre
    une information non autorisée. Si les joueurs n'ont pas fait varier le tempo des annonces
    comme souhaité dans l'article 88.2 un délai inférieur à 20 secondes peut être
    considéré comme significatif.
    Article 107 – Place des joueurs
    Les joueurs se placent comme ils l’entendent dans le tournoi, dans la ligne et à la table qui
    leur sont attribuées par l’organisateur y compris en compétition Mixte.
    116.4 – Étui incorrect
    Inversion de cartes ou de mains ou inversion à 90° ou 180° des mains dans l’étui : le
    résultat est annulé, « moyenne plus » ou double topage aux paires des tables qui ont joué
    avec l’étui incorrect, pénalité de 10 % à la (aux) paire(s) responsable(s) de l’inversion.
    122.1 – En Mixte
    Dans les compétitions Mixtes les joueurs se placent comme ils le souhaitent. Toutefois, chaque
    paire doit être composée d’un homme et d’une femme.
    Article 125 – Erreur de mise en place des équipes – erreur de transfert des étuis ou de
    duplication
    125.1 – Erreur de mise en place des équipes
    Si les étuis sont transférés par l’arbitre, un caddie ou un spectateur et qu’une erreur de
    transfert survient ou qu’une erreur de duplication rend impossible la comparaison entre les
    donnes jouées aux deux tables d’un match :
    Les donnes ainsi jouées aux deux tables sont annulées et doivent, si possible, être
    rejouées.
    Si cette erreur se révèle au moment des comptes, la mi-temps entière est annulée et
    l’arbitre décide en fonction des impératifs de la compétition soit de la recommencer
    immédiatement, soit de la reporter à une date où à un horaire ultérieur.
    S’il y a impossibilité de rejouer les donnes ainsi annulées et que la moitié au moins des
    donnes sont comparables, le résultat du match particulier est calculé sur les donnes pouvant
    être comparées en adoptant le barème de PV le plus proche du nombre de donnes.
    Dans le cas d’un match sans mi-temps avec impossibilité de rejouer les donnes ainsi
    annulées, le match est annulé et les deux équipes marquent 12PV.
    Si la mi-temps est rejouée, elle reste soumise aux stipulations des Articles 120 à 122.
    Sauf circonstances très exceptionnelles, laissées à l’appréciation de l’arbitre, cette
    pénalité pour erreur de mise en place est en principe automatique.
    Toutefois, si cet incident se produit lors du dernier tour (le match ne peut alors être
    rejoué) et s’il est établi que l’une ou les deux équipes auraient pu savoir que ce score de 3 PV
    serait susceptible de les avantager, par exemple s’il est suffisant pour assurer une qualification
    ou un titre, ou éviter une descente dans une division inférieure, l’arbitre refusera de
    l’entériner, en informera les deux équipes et transmettra un rapport détaillé au directeur des
    compétitions qui pourra attribuer une marque ajustée inférieure à 3 PV.
    125.2 – Erreur de transfert des étuis ou de duplication
    Si les étuis sont transférés par l’arbitre, un caddie ou un spectateur et qu’une erreur
    de transfert survient ou qu’une erreur de duplication rend la comparaison entre les
    donnes jouées aux deux tables d’un match :
    Modifications RNC juillet 2015
    5
    Les donnes ainsi jouées aux deux tables sont annulées et doivent, si possible,
    être rejouées.
    Si cette erreur se révèle au moment des comptes, la mi-temps entière est
    annulée et l’arbitre décide en fonction des impératifs de la compétition soit de la
    recommencer immédiatement, soit de la reporter à un horaire ou à une date
    ultérieure.
    S’il y a impossibilité de rejouer les donnes ainsi annulées et que la moitié au
    moins des donnes sont comparables, le résultat du match particulier est calculé sur
    les donnes pouvant être comparées en adoptant le barème de PV le plus proche du
    nombre de donnes.
    Dans le cas d’un match sans mi-temps et d’impossibilité de rejouer les donnes
    ainsi annulées, le match est annulé et les deux équipes marquent 12PV.
    Si la mi-temps est rejouée, elle reste soumise aux stipulations des Articles 120 à
    122.
    Article 130 & 158 – Étui incorrect
    Si les étuis sont dupliqués au préalable par l’organisateur, la même série physique d’étuis
    devrait être jouée aux deux tables d’un match (sauf impératifs liés à la retransmission de
    l’épreuve.)

    Article 166 – Places disponibles – Paires remplaçantes
    1) Chaque saison, la CNAR a la possibilité de retenir des paires sur des critères
    exceptionnels (performances récentes, résultats internationaux, juniors…) dans la mesure des
    places disponibles (3 places sur l’ensemble des deux divisions constituent le quota maximal
    attribué ainsi, sauf cas tout à fait exceptionnel). Les demandes sont examinées en
    collaboration avec le Comité de Sélection.
    Si aucune de ces 3 places n’est utilisée pour la DNO/2 division 1, les 3 places sont
    attribuées prioritairement au 12ème, au 13ème et au 14ème de la DNO/2 division 2 de la saison
    précédente.
    Si une de ces 3 places est utilisée pour la DNO/2 division 1, les 2 autres places sont
    attribuées prioritairement au 12ème et au 13ème de la DNO/2 division 2 de la saison précédente.
    Si 2 de ces 3 places sont utilisées pour la DNO/2 division 1, la 3ème place est attribuée
    prioritairement au 12ème de la DNO/2 division 2 de la saison précédente.
    2) En fonction des autres places disponibles (ou forfaits éventuels) et en dehors du cas
    particulier signalé ci-dessous sont retenues les paires totalisant le moins de points, étant
    entendu que le barème s’applique aussi a fortiori aux paires inchangées, une paire descendant
    de DN1 ou DN2 pouvant s’y requalifier par l’application du barème.
    3) En cas de forfait pour la DN1 après la clôture des inscriptions, la paire remplaçante est
    la paire qui aurait été retenue si la paire qui déclare forfait n’avait jamais été candidate.
    4) Les paires remplaçantes (non retenues pour la DN2) sont classées dans l’ordre des
    points.
    Sur l’ensemble des paires remplaçantes une ou deux paires de la région parisienne sont
    convoquées pour pallier des forfaits de dernière minute du premier week-end en Division
    Nationale.
    Les deux premières paires remplaçantes, ainsi que toute paire convoquée, si elles ne
    jouent pas en DN2, sont directement qualifiées pour la Finale Nationale de la DN3 et
    bénéficient alors d’une attribution forfaitaire de 30 PP.
    N.B. : En cas d’égalité de points, les paires sont départagées à l’indice de valeur puis,
    éventuellement aux PP et aux PE.
    Modifications RNC juillet 2015
    6
    Article 172 – Barème (par joueur)
    172.1 – Pour un joueur ayant participé la saison n –1 au championnat de France
    Open/2 :
    - Pour les joueurs des paires inchangées :
    On retient le nombre de points de la saison n-1 (ci-dessus ou article 165.1)
    - Pour les autres joueurs on retient le nombre de points le plus favorable entre :
    o le nombre de points correspondant à l’indice de valeur (Cf. article 165.3)
    o le nombre de points de la saison n-1
    Article 191 – Organisation
    La Division Nationale 4 Open par quatre est composée, dans chaque ligue, de 12 équipes en
    une poule unique qui se déroule sur deux week-ends en 11 matches de 16 donnes avec mitemps
    (6 matches le premier week-end et cinq matches le deuxième week-end) dans chaque
    ligue. L’ordre des rencontres doit être celui prévu par Magic Contest.
    Article 192 – Montées - Descentes
    Si alors, dans une ligue, le nombre d’équipes est supérieur à 12, en raison de la descente
    en Division Nationale 4 de plusieurs équipes de Division Nationale 3, la saison suivante la
    Division Nationale 4 comprend 14 équipes dans cette ligue. Il en est de même si une équipe
    candidate à la DN3 n’est pas retenue et décide de jouer en DN4.
    Si alors, dans une ligue, le nombre d’équipes est égal à 13 ou est inférieur à 12, la ou les
    places vacantes sont attribuées dans l’ordre :
    - aux équipes candidates comportant au moins 4 joueurs ayant participé à l’une des
    Divisions Nationales 1, 2 ou 3 la saison précédente, ou classés en première série nationale (y
    compris hors quota) (départage éventuel à l’IV, aux PP et PE). Cependant au plus un joueur
    classé en première série nationale membre d’une équipe descendue de DNOpen/4 en
    Excellence la saison précédente peut bénéficier de cette mesure.
    - à l’équipe classée 9ème dans la Division Nationale 4 lorsqu’elle comportait 14 équipes la
    saison précédente.
    - aux équipes candidates comportant au moins 4 joueurs s’étant maintenus en Division
    Nationale 4 dans la ligue ou ayant fini dans les 3 premiers de la finale de ligue Excellence/4 ou
    ayant participé à l’une des Divisions Nationales 1, 2 ou 3 la saison précédente, ou classés en
    première série nationale (y compris hors quota) (départage éventuel à l’IV, aux PP et PE).
    Cependant au plus un joueur classé en première série nationale membre d’une équipe
    descendue de DNOpen/4 en Excellence la saison précédente peut bénéficier de cette mesure.
    - à l’équipe classée 4ème dans la finale de ligue de l’Excellence. Une équipe descendue de
    DNO/4 d4 en Excellence la saison précédente et ayant conservé au moins 4 joueurs ne peut
    bénéficier de cette disposition.
    - à l’équipe classée 9ème dans la Division Nationale 4 lorsqu’elle comportait 12 équipes la
    saison précédente.
    - aux équipes suivantes de la finale de ligue de l’Excellence/4.
    01/07/2015


    votre commentaire
  •      Pour ceux qui ont pratiqué des compétitions ou autres tournois par 4,  nul n'oublie le calcul de la marque:

    • le résultat de la donne bien sûr (comme en match pa paires)
    • le calcul du différentiel entre "Nous" et "Eux" (Nous avons marqué 600, et Eux 150 différentiel: 450)
    • la traduction pour chaque donne, de ce différentiel en Points IMP, et la sommation de ces points
    • la dernière phase n'est pas toujours visible du bridgeur (calculé par le logiciel), excepté aux résultats: la différence est faite du total des points IMP de chaque équipe et cette différence se convertit en Points de Victoire: PV

    Le neuf, c'est qu'il y a du changement sur ce dernier point. On se souvient en effet que quelquefois, bien qu'ayant remporté le match,  les points de victoire traduisaient un score d'égalité.

    De nouvelles règles ont été établies par le Board International du Bridge (WBF). Ces règles sont appliquées depuis le 1er juillet 2013 par la FFB pour toutes les épreuves fédérales par 4.

    avec la nouvelle règle:

    •        20 PV sont répartis entre les deux équipes (de 0-20 à 20-0 en passant par 10-10)
    •        l'attribution des PV se fera avec 2 décimales. Ex: sur 24 donnes 1 IMP de score donnera:
             10,25 PV à l'équipe gagnante et 9,75 PV à la perdante.
    •        Bien sûr s'il y a 1 victoire, même à la Pyrrhus, elle se traduira donc dans le score !
    •        chaque IMP supplémentaire rapportera en PV, un peu moins que dans le barème précédent (on n'était
             pas à une somme de 20 pour les PV des 2 équipes...)

    Si vous voulez consulter quelques abaques de Conversion IMP en PV, des tableaux sont disponobles sur ce site dans la rubrique: Infos Générales Compétitions.

     


    votre commentaire
  • Le jeu de bridge est régi par le Code International du Bridge, document composé de 93 Lois.

    L'organisation de la pratique du bridge sous l'aspect compétitif ressortit chez nous, de la :

    Fédération Française de Bridge qui émet des Règlements. Le dernier Règlement des Compétitions est publié dans l'article suivant de cette même page de ce site.

    En fin de page, vous trouverez deux autres articles:

    • l'un sur le Patton
    • l'autre sur  le calcul du handicap en match x 4

    votre commentaire
  •   Les compétitions sont régies par les règlements nationaux dont chaque club possède un exemplaire.  

         Le présent texte ne concerne que les dispositions particulières au Comité 

     1. 
    Le Calendrier des compétitions est adopté, chaque année, sur proposition du Directeur des compétitions, par le Bureau Exécutif du Comité qui fixe également les dates limites d’inscription aux épreuves  

    2. Les compétitions sont décentralisées. Leur localisation pour la saison à venir est décidée au cours d’une réunion des présidents de club, compte tenu de la capacité d’accueil des clubs et de la spécificité des compétitions (écrans)  

    3. Chaque club doit nommer en son sein un responsable de compétitions. Ce responsable, dont le nom doit être impérativement communiqué, en début de saison, au secrétariat du Comité et au Directeur des Compétitions, recueille les inscriptions des joueurs de son club. Il est responsable de la saisie des compétiteurs par le biais d’Internet. Un chèque global est adressé au Trésorier du Comité, accompagné d’un état récapitulatif. Il est, pour son club, l’interlocuteur du Directeur des compétitions. 

    Il transmet aux compétiteurs de son club les informations qui lui sont adressées par le Directeur des compétitions, en particulier à l’issue des demi-finales, et informe le Directeur des compétitions et le Trésorier du Comité des éventuelles modifications dans les équipes inscrites par son club, ainsi que des éventuels forfaits.  

    4. Les inscriptions sont saisies au niveau du club par le biais d’Internet. Des feuilles d’inscription sont mises à la disposition des joueurs, par le club et par le biais du site Internet du Comité. Les équipes inscrites hors délai seront portées sur une liste d’attente et il ne sera fait appel à elles que pour des commodités d’organisation. 

    5. Sauf exception dont les compétiteurs seront informés en temps utile, les compétitions par paires ou par quatre débutent à 13 heures 30 (13 heures 45 pour les Finales de Ligue) . La présence au club est requise ¼ d’heure avant le début de la compétition. Dans les épreuves par paires comme par quatre on jouera l’après midi, et le lendemain matin et après midi. En tout état de cause, si un repas intervient entre deux séances, on disposera d’une heure et demie. Les épreuves ne comportant que 2 séances débuteront à 9h15 en semaine et à 13h30 le samedi.  

    6. Les forfaits. 

    La non-participation à une épreuve pour laquelle une équipe est inscrite devra être annoncée par un des deux joueurs d’une paire ou par le capitaine d’une quadrette. On avisera le responsable du club ou, si l’urgence l’impose, le Directeur des compétitions, voire l’arbitre. Un forfait, même tardif, devra être confirmé par écrit. La Commission des Compétitions se réserve le droit de juger de la validité des raisons invoquées pour la demande d’un remboursement partiel des droits d’engagement. Une équipe qui n’aurait pas avisé de son absence sera traduite devant la Commission Régionale d’Ethique et de Discipline, tel que prévu par l’article 13 du règlement national des compétitions. 

    7. Les centres de qualification. 

    Ils sont fixés au cours de la réunion des Présidents, sur proposition du Directeur des Compétitions, en fonction du nombre de compétiteurs et de leur répartition géographique.    

     Les Compétitions 

    L’arbitre affiche la liste des inscrits et leur numéro de licence. Il appartient à chaque joueur de vérifier l’exactitude des renseignements affichés ; faute de quoi aucune réclamation ultérieure ne saurait être recevable. 

    LES COMPETITIONS PAR PAIRES 

    Elles sont organisées en séries : Excellence, Honneur et Promotion. Des dérogations pour jouer dans la série supérieure pourront être accordées sous réserve d’être motivées et adressées par écrit au Président du Comité. Copie de son accord devra être jointe à la feuille d’inscription. Des demi-finales de Comité seront prévues en Excellence, Honneur et Promotion pour les championnats « Open » et « Mixte ». Dans ce cas, et uniquement en Excellence, les plus gros indices pourront être exemptés de 1/2 FC si cela s'avère utile à l'organisation, comme, par exemple, l'obtention d'un nombre pair d'équipes ou d'un nombre de paires compatible avec l'organisation d'une 1/2 FC en 2 séances se jouant l'après-midi. En effet, les qualifications auront lieu en deux séances, le samedi après-midi, à l’exception des seniors, qui se dérouleront en semaine et les deux séances dans la même journée. Les Finales de Comité comprendront quatre séances, deux le samedi après-midi, une le dimanche matin et une l'après-midi. Les qualifications se feront au prorata du nombre de participants par centre. Pour les Finales de Comité se déroulant en semaine, 3 séances commençant à 9h15 

    Excellence 
    Ouvert aux paires d’indice de valeur au moins égal à 116 ou comportant au moins un joueur classé 2ème série Promotion 

    La phase qualificative en deux séances  se déroulera sans écrans mais en donnes duplicatées 

    N.B. : Aucune inscription hors-délais ne sera admise. 

    Honneur 
    La paire ne doit pas comporter de joueur de 1ère série mais au moins un joueur de 2ème série ou avoir un indice minimum de 78. 

    Promotion. 
    Cette compétition est ouverte à tous les autres joueurs. En sont exclus les joueurs de 1ère et 2ème série ou ayant été classés antérieurement 1èer et 2ème série majeure 

    Espérance 
    Compétition ouverte aux joueurs d’indice inférieur ou égal à 30 et n’ayant jamais été classé en 1ère, 2ème ou 3ème série. 

    Dames. 
    Cette épreuve, réservée aux Dames est organisée dans les mêmes conditions que le championnat « open » : mêmes séries (Excellence, Honneur et Promotion) définies par les mêmes critères d’indice, mêmes dérogations possibles, dans les mêmes conditions. 

    Mixte. 
    Cette épreuve est organisée dans les mêmes conditions que le championnat « open » : mêmes séries (Excellence, Honneur et Promotion) définies par les mêmes critères d’indice, mêmes dérogations possibles, dans les mêmes conditions. 

    Senior Open et Mixte 
    Pour participer à ces deux compétitions, il convient d’être âgé de 60 ans au 1er janvier de la saison en cours. 

    Cette épreuve est organisée dans les mêmes conditions que le championnat « open » : mêmes séries (Excellence, Honneur et Promotion) définies par les mêmes critères d’indice, mêmes dérogations possibles, dans les mêmes conditions. 

    N.B. Pour les paires constituées de deux joueurs non licenciés dans le Comité, seules seront examinées par la Commission des Compétitions les demandes concernant l’Excellence 

    Par ailleurs, pour la Promotion par paires open et mixte, la Finale de Comité et la Finale de Ligue seront couplées. L’épreuve se déroulera à la date prévue pour la Finale de Ligue par le calendrier national. Les Ligues organisent l’épreuve en fixant les centres, la répartition des qualifiés et en assurant, si elles le souhaitent, la duplication des donnes. Le total des P.E reste le même mais il n’y aura pas double classement (Comité et Ligue)  

    LES COMPETITIONS PAR QUATRE 
    En règle générale et dès que le nombre d’équipes le permet, les Finales de Comité se dérouleront en Patton Suisse ou en Round Robin.  

    Des dérogations sont possibles dans les mêmes conditions que celles définies pour les compétitions par paires. 

    Une équipe peut se modifier ou se compléter jusqu’à 6 joueurs (7 pour l’Interclubs D4, les « promotions » et les « seniors » mais 6 joueurs au maximum peuvent disputer un même match) dans les conditions définies par le règlement national qui précise : 

    - Avant la date limite d’inscription, à la seule condition d’en informer le Directeur des compétitions par l’intermédiaire du responsable  « compétitions » du club d’appartenance.  

    - Après la date limite d’inscription mais avant la confection des tableaux l’organisme responsable pourra, en fonction de ses contraintes d’organisation, accepter ou refuser la modification d’une équipe inscrite ou l’inscription de joueurs supplémentaires. Il pourra l’accepter, même si l’indice de valeur de l’équipe est modifié. 

    - Après la confection des tableaux et avant la Finale de Comité, l’organisme responsable ne pourra accepter que l’inscription de joueurs supplémentaires, et ce aux deux conditions suivantes : l’indice de valeur ne croît pas de plus de 8 et la composition des poules et les exemptions ne sont pas modifiées. 

    Excellence 
    L’équipe doit présenter un indice total (addition des 4 plus forts indices de l’équipe) d’au moins 232 ou comporter un joueur de 2ème série promotion. Des dérogations pourront être accordées sous réserve d’être motivées et adressées par écrit au Président du Comité. Copie de son accord devra être jointe à la fiche d’inscription.  
    Honneur 
     L’équipe doit présenter un indice total (addition des 4 plus forts indices de l’équipe) d’au moins 156 ou comporter un joueur de 2ème série. Des dérogations pourront être accordées sous réserve d’être motivées et adressées par écrit au Président du Comité. Copie de son accord devra être jointe à la fiche d’inscription 
    Promotion  
    L’équipe ne doit pas comporte de joueurs actuellement classés en 1ère série ou 2ème série majeure. Des dérogations pourront être accordées sous réserve d’être motivées et adressées par écrit au Président du Comité. Copie de son accord devra être jointe à la fiche d’inscription. 
    Espérance 
    Pas de joueur actuellement ou antérieurement classé en 1ère, 2ème ou 3ème série. 
    Dames 
    Cette épreuve est organisée dans les mêmes conditions que le championnat « open », est réservée aux Dames : mêmes séries (Excellence, Honneur et Promotion) définies par les mêmes critères d’indice, avec les mêmes dérogations possibles, dans les mêmes conditions. e  
    Cette épreuve est organisée dans les mêmes conditions que le championnat « open » : mêmes séries (Excellence, Honneur et Promotion) définies par les mêmes critères d’indice, avec les mêmes dérogations possibles, dans les mêmes conditions  

     Seniors open et mixte 
    L’âge minimum de participation est de 60 ans au 1er janvier de la saison en cours. Cette épreuve est organisée dans les mêmes conditions que le championnat « open » : mêmes séries (Excellence, Honneur et Promotion) définies par les mêmes critères d’indice, avec les mêmes dérogations possibles, dans les mêmes conditions. L’indice total est le résultat de l’addition des deux meilleurs indices « hommes » et des deux meilleurs indices « dames » 

     Une Finale de Comité directe pourra être organisée jusqu’à 32 quadrettes. Au-delà, des qualifications seront organisées selon les mêmes règles que pour le championnat « open » 

    INTERCLUBS 

    PRINCIPES FONDAMENTAUX

    L’Interclubs comporte plusieurs divisions, respectivement appelées D1a, D1b, D2, D3 et D4 

    Les places appartiennent aux clubs et non aux équipes qu’ils ont engagées pour les représenter dans la compétition. La désignation des équipes relève, dans chaque club, de la responsabilité du Président en exercice 

    ORGANISATION

     L  La  notion d’indice n’intervient que pour les divisions D3 et D4. Pour les D1a et D1b, le nombre d’équipes est fixé par la F.F.B. 

    - L  Le Limousin peut engager  8 équipes en D1a et 18 en D1b 

    - E Entre les D1a, D1b et D2 est mis en place un système de montées- descentes qui n’intervient pas entre D2, D3 et D4, ces deux dernières étant régies par les seuils d’indice fixés comme suit : 

      • D3 : pas de joueurs d’indice supérieur à 60, pas d’équipe d’indice supérieur à 190
      •  D4 : pas de joueurs d’indice supérieur à 40, pas d’équipe d’indice supérieur à 143  

    MONTEES ET DESCENTES

    A chaque saison, le nombre d’équipes perdant leur place est défini comme suit: (N/5) + 1 ramené à son entier, N étant le nombre d’équipes de la division. 

    -     En D1a,  les clubs représentés par les équipes classées 7ème et 8ème perdent leur place. Le club ayant engagé l’équipe victorieuse en D1b gagne une place en D1a. Sauf demande exceptionnelle acceptée par le comité, la place vacante est attribuée au club de l’équipe classée 2ème en D1b.

    -     En D1b, les clubs représentés par les équipes classées 15ème, 16ème, 17ème et 18ème perdent leur place au profit des clubs ayant engagé les équipes classées 1ère, 2ème et 3ème de la D2. Sauf demande exceptionnelle acceptée par le comité, la place vacante est attribuée au club de l’équipe classée 4ème en D2.

    N.B.
    1. Le Comité n’est pas tenu d’accéder à la demande d’un club qui souhaiterait engager en D1 une équipe nouvelle dont l’indice serait trop élevé pour être engagée en D2. 

    2. Un club qui renoncerait à une place en D1a perdra cette place et ne se verra pas attribuer pour autant une place en D1b. La place sera remise à disposition du Comité

     3. Lorsqu’une équipe de D2 gagne pour son club une place en D1b, si le club refuse la place, celle-ci sera remise à la disposition du  Comité. Seront également mises à disposition du Comité les places appartenant à un club qui viendrait à disparaître.

    FINALES DE COMITE 

    - D1D1a : 16 équipes 

    -   11D1b : 18 équipes 

    - D  D2 et D3 : 18 équipes (chiffre qui pourra être augmenté avec l’accord du Directeur de Ligue et des Présidents des Comité concernés) 

    Dispositions particulières 

    * En D4, l’équipe championne de Comité sera qualifiée pour la Finale Nationale (pas de Finale de Ligue). En cas de refus, elle ne sera pas remplacée 

    * En D1, l’équipe championne de France sera qualifiée d’office pour la F.N de la saison suivante  

    MISE EN PLACE 

    Le Comité Limousin dispose de 8 places en D1a.  

    Ces places sont attribuées aux clubs en fonction des équipes engagées par eux classées dans les 8 premières de l’ancienne D1 à l’issue de la saison 2012-2013. 

    Les clubs qui avaient engagé les équipes classées du 9ème au 16ème rang en D1 à l’issue de la saison 2012-2013 occuperont les 8 premières places de la D1b. 

    Les 10 places restantes iront aux clubs ayant engagé les équipes occupant les 10 premières place de l’ancienne D2 à l’issue de la saison 2012-2013. 

    Les autres équipes engagées le seront en D2 dès lors que leur indice sera supérieur à 190 

    Concrètement, pour la saison 2013-2014                                                                                   

     

    CLUBS 

     
     

    D1a 

     
     

    D1b 

     
     

    AURILLAC 

     

      

     
     

    1 

     
     


    BEAULIEU
     

     

      

     
     

    1 

     
     

    BRIVE 

     
     

    2 

     
     

    2 

     
     

    FIGEAC 

     
     

      

     
     

    1 

     
     

    FESTIBRIDGE 

     
     

    2 

     
     

      

     
     

    GUERET 

     
     

    1 

     
     

      

     
     

    LIMOGES 

     
     

      

     
     

    1 

     
     

    MONTIGNAC 

     
     

      

     
     

    1 

     
     

    NONTRON 

     
     

      

     
     

    1 

     
     

    ORSAY 

     
     

    1 

     
     

    4 

     
     

    PERIGORD VERT 

     
     

    1 

     
     

      

     
     

    PERIGUEUX 

     
     

    1 

     
     

    2 

     
     

    ST-LEONARD 

     
     

      

     
     

    1 

     
     

    TULLE 

     
     

      

     
     

    2 

     
     

    UZERCHE 

     
     

      

     
     

    1 

     

     

      


    votre commentaire
  • On peut imaginer deux classements des coureurs du Tour de France:

    • L'un celui que l'on connait aujourd'hui pour le maillot jaune: classement fondé sur le chrono cumulé
    • Dans le second, point de chrono cumulé, mais une moyenne des classements à chaque étape.

    On dira au bridge, que le Match par 4 ressortit du 1er classement, celui par paires du second:
            En Match par 4: une manche empaillée ne sera pas compensée (comme en match par paires) par un top réalisé par un +1 sur un contrat partiel; à l'image qu'au Tour de France (actuel: 1er cas), un résultat chrono catastrophique à une étape se trimbalera lourdement tout au long de l'épreuve au classement général.
            Approche faisant penser aussi au Golf: Le par 4  illustrant le "Stroke Play", le par paires: le "Stableford"

    Puis vint Patton

            Oui, oui, il s'agit bien de ce Général Américain qui, dans leur course concurrentielle pour la libération de la botte latine, fit à Médine où il était arrivé le premier, une haie d'honneur à Montgoméry. Le même Patton que l'on retrouva quelques mois plus tard sur les plages de Normandie au D-Day.

            Patton qui était aussi bridgeur trouvait que le classement par 4 était plus juste, mais qu'il était dommage d'effacer les effets du classement par paires: faire mieux que son contrat, c'est tout de même mieux que de le faire exactement!

            Il proposa donc l'idée d'un classement où entraient en jeux les deux composantes du calcul: par paires, et par quatre: Le Patton était né!

            L'idée fut ensuite reprise par le Board du bridge, et le calcul fut combiné à des principes de rotation des quadrettes (important quand tout le monde ne rencontre pas tout le monde). Il fut ainsi institutionalisé et décliné en: Patton Américain et Patton Suisse...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique