• Glossaire A-C

    Acol:
    Système d'enchères britannique. Certains bridgeurs français en ont extrait une convention qu'ils
    nomment Acol: Seule enchère forcing sur une ouverture de 2 Fort Indéterminé. Relais donc à 2 ,
    l'ouvreur se fend alors de l'enchère de 3SA, il annonce deux Majeures cinquièmes et force son
    partenaire à reparler.

    Adversaire:
    A une table de Bridge, chaque joueur dispose d'un partenaire, et de deux adversaires. Pour un joueur
    donné, les sigles suivants sont utilisés (surtout en arbitrage): Adv. G (pour désigner l'Adversaire de
    gauche du dit joueur et Adv. D (pour celui de droite). Ex: Adv.G du Déclarant, Adv. D du joueur
    fautif etc...

    Adversaire Dangereux:
    Il ne s'agit pas d'un BB (Bomb Bridger), mais au jeu de la carte, d'un adversaire
    qu'il vaudrait mieux éviter de remettre en main. (exploitation d'une longue, d'une fourchette...)

    Adv.G. respectivement Adv.D.
    Abréviations employées dans les Lois du Bridge: Désignent en Arbitrage, par rapport à un joueur donné,
    son adversaire se situant à sa Gauche (respectivement à sa Droite).


    Affranchie:
    Longueur ou couleur bien sûr, résultant d'un affranchissement (ou encore: Honneurs affranchis).
    Mais pas que... On l'utilise aussi dans les enchères lorsqu'à la distribution, la couleur est
    déjà affranchie, de type: ARDVxxx. On dira que l'ouverture conventionnelle de 3SA promet
    une "mineure affranchie". "vous avez une mineure affranchie " ne signifie pas: "vous avez une
    jeune fille délurée ", mais une main dans laquelle une longueur dans une mineure ne connaît
    aucune perdante.


    Affranchissement:
    Action visant à "purger" certaines cartes adverses aux fins de rendre maîtresses d'autres
    cartes de son jeu, en concédant une ou plusieurs levées. On distingue généralement:
    - des affranchissements de longueur tels que ceux utilisés dans les coups à blanc par exemple, ou dans
    la séquence à SA: RDVxxx plus un A isolé (dans une autre couleur),
    de tirer successivement RDV en espérant la tombée de l'As adverse,
    et d'encaisser le reste des en reprenant la main par A .
    - des affranchissement d'Honneurs: Dans une séquence d'honneurs, par exemple: défiler lesdits
    honneurs jusqu'à faire tomber l'Honneur maître, et encaisser le(s) suivant(s).

    Agrément:
    Terme qu'il faut connaître car il désigne dans la littérature juridique du bridge (arbitrages et
    Code International), les conventions entre partenaires. Cet agrément (ces conventions) peut être
    licite ( si déclaré sur fiche de conventions et alerté si besoin en phase d'enchères), ou illicite si la
    convention est tentée d'être cachée aux adversaires.

    Albarran:
    Ouverture de 2 forcing de manche à 24H ou + , ou 3 à 4 perdantes. voir Albarran

    Alerte:
    Un carton Alerte de couleur bleu pâle (de la boite à bidding) doit être exhibé dès lors que son
    partenaire produit une enchère n'appartenant pas au standard français (SEF), ou prêterait
    à une mauvaise interprétation de la part de ses adversaires. Votre adversaire de droite peut
    alors vous solliciter pour un complément d'information sur cette enchère.

    Ambigüe:
    Une enchère est telle lorsqu'elle laisse cours à plusieurs hypothèses: Les ouvertures de 2 Fort
    Indéterminé ou celle de 2 Multi, ou encore la réponse de 2 au 2 Drury, sont ambigües.

    Annonçable:
    Une couleur est annonçable dans une séquence d'enchères, si elle remplit certaines conditions
    de longueur et de force de main, selon que le joueur est ouvreur, répondant ou intervenant.

    Annonce:
    Le Bridge commence - avant le jeu de la carte - par l'établissement d'un contrat à réaliser
    par l'une des paires. Pendant l'élaboration de ce contrat, chaque joueur à son tour de parole,
    est appelé à s'exprimer par une annonce. Une annonce peut être une enchère, un Passe,
    un contre (X) ou un sur-contre (XX). Au terme courant d'annonce (qui peut s'utiliser aussi comme verbe),
    il lui est préféré dans le domaine de l'arbitrage, le vocable "Déclaration".

    Appel:
    1°) Se dit d'un X (Contre) dans certaines conditions. Il appelle ainsi son partenaire à parler ou reparler.
    2°) Une carte fournie ou défaussée peut constituer un appel à son partenaire à relancer dans
    une couleur déterminée, à venir par exemple dans une fouchette pour cueillir un Honneur
    détenue par la main en amont... Voir Leventhal par exemple.
    3°) S'il y a contestation de score ou d'arbitrage au cours d'une compétition, Appel recevable/CRED
    4°) En Arbitrage, l'Appel est aussi la désignation par le Déclarant, des cartes à jouer du mort.

    Appel de Préférence:
    Synonyme de Leventhal : au jeu de la carte, en défausse, le partenaire fournit une carte de la couleur
    qu'il ne veut pas. Il reste donc deux couleurs restantes hors celle demandée, et celle défaussée.
    L'indication de celle à choisir sur les 2 est donnée par la hauteur de la carte défaussée:
    au delà de 6, choisir la plus chère des deux restantes; et l'autre sinon.

    Arbitre:
    Comme dans les disciplines sportives, l'arbitre au Bridge est là pour faire respecter les règles
    du jeu. Il intervient en général à la demande d'un bridgeur, et en cours du jeu d'une donne.
    Son rôle fait donc plutôt penser à celui d'un juge-arbitre qui viserait:
    - à rétablir une équité suite à un comportement fautif (volontaire ou involontaire),
    - à donner les clés du mode de poursuite du jeu suite à une infraction au Code International.
    Son intervention ne vise pas à pénaliser une équipe, mais à restaurer le préjudice subi par une
    paire qui aurait été lésée par le non - respect des règles (appelées lois) du code du Bridge.
    Il existe cinq grades d'arbitres de Bridge: Arbitre de club, de Comité, Fédéral, National, International.

    Arrêt:
    Terme connaissant deux acceptions distinctes:
    1°) Dans une main: Terme désignant une tenue dans une couleur: 1As, VX9x sont des arrêts.
    2°) sign off: Dans une séquence d'enchères, déclaration selon laquelle, on ne veut pas aller
    plus loin. (Une déclaration à la couleur au niveau de 5, après un blackwood par exemple)

    Arrêt Positionnel:
    Il s'agit d'un réel arrêt dans une couleur, mais uniquement que si l'un des deux adversaires attaque
    dans cette couleur. Exemple: Sud dispose de Rx. Si Ouest attaque dans cette couleur,
    le Roi est un arrêt dans cette couleur. Mais si Ouest joue pour l'As d'Est et que celui-ci
    switche à pour la fourchette ADxx d'Ouest, le Roi n'est plus un Arrêt...


    Arroser:
    donner de manière itérative des points à ses adversaires: "Ils se sont fait arroser" signifie que
    leurs adversaires leur ont fait des cadeaux en leur laissant faire des contrats inespérés,
    soit au jeu de la carte, soit en manque de compétitivité dans les enchères.

    Artificielle:
    Enchère artificielle, synonyme de Conventionnelle. Voir: Conventionnelle.

    Attaque
    Se dit d'une enchère ou une série d'enchères dont le but est de parvenir à un contrat
    qu'il est raisonnable de demander par la ligne de jeu, par opposition aux enchères de défense
    exprimées par une ligne de jeu. Cette dernière étant moins coûteuse que ce que ne l'aurait été un
    "PASSE".
    Le terme Attaque désigne aussi la première carte jouée d'une levée. L'attaque de la
    première levée de la donne s'appelle: l'entame.

    Attaquer:
    Le verbe ne s'utilise au bridge que pour la deuxième acception du mot attaque: Attaquer consiste à jouer
    la première carte d'une levée.

    Auto-forcing:
    Non seulement une enchère telle engage son partenaire à reparler, mais elle s'engage à
    reproduire une autre enchère après que celui-ci ait reparlé.

    Atout:
    Les atouts dont j'imagine ta main si complète,
    semblent porter inscrit le destin de ma perte...
    Couleur désignée par le contrat final. Cette couleur est pour la durée du contrat, supérieure à toutes
    les autres. Par extension, on parlera aussi d'Atout pour désigner une carte de la couleur d'Atout.
    L'Atout permet la "coupe": Au jeu de la carte, lorsqu'une carte d'une couleur est appelée, entamée
    ou switchée, et que la main d'un joueur n'en dispose pas, il a la possibilité (mais pas l'obligation) de la
    couper avec un atout, et de remporter la levée si elle n'est pas "surcoupée".
    Il existe bien sûr, des contrats où l'on décide de ne pas utiliser de couleur d'Atout que l'on
    appelle SA (Sans-Atout)

    Atouts Surnuméraires:
    Il s'agit des atouts comptés au delà des 8 requis pour un Fit. Lors de l'évaluation de sa main (ou la
    réévaluation), un atout surnuméraire qui serait 9ème compte pour 2 points D; chaque atout au delà
    du 9ème compte pour 1 point D.

    Avec un bicolore...:
    Adage de Bridge: "Avec un Bicolore, j'enchéris à mort" . (Il faut quand-même quelques points...)

    Baiser à la Dame:
    (ou à la Reine): Jeu de la carte évitant la remise en main de l'adversaire dangereux: BaD

    Baron:
    Annonce de 3 sur une ouverture de 2SA. L'ouvreur annonce sa couleur 5ème ou sa couleur 4ème la plus basse,
    si la couleur est non agréée, le répondant montre (s'il le peut), une couleur 4ème jusqu'à ce qu'un fit
    éventuellement 4-4 soit trouvé.

    Barrage:
    Enchère souvent formulée avec un jeu faible, et une belle longueur dans la couleur annoncée,
    visant à gêner -voire empêcher - les adversaires dans leur quête d'un contrat avantageux pour eux.
    Les enchères d'ouverture de 2 Majeure Faible ou celles au niveau de trois sont des barrages.
    Bath:
    Il s'agit pour le déclarant de duquer sur l'entame d'un gros Honneur lorsqu'il dispose
    d'As-Valet troisièmes...

    BBO:
    Bridge Base On Line. Site international gratuit pour jouer en ligne. BBO
    Beau, belle:
    Etre beau, ou belle, se dit lorsque l'on dispose d'un beau jeu, plutôt dans le haut de la fourchette que ce
    que le déroulement des enchères laissait supposer.

    Bicolore:
    Qualificatif (par extension substantif) définissant une structure de main.
    Une main est dite bicolore lorsqu'elle dispose de deux couleurs l'une de 5 cartes minimum,
    l'autre de 4 (au minimum aussi). On dira de même que l'on dispose d'un bicolore pour exprimer le
    fait que l'on dispose d'une main bicolore.

    Bicolore Cher:
    Il ne s'agit pas ici d'une structure de main, mais d'une succession d'enchères par un même joueur ayant
    montré deux couleurs, mais dont la succession d'enchères apporte une indication sans ambages:
    Alors que ces deux couleurs ont été formulées sans saut (jump), si pour enchérir une troisième fois
    dans la première couleur annoncée, il ne serait pas possible de le faire sans sauter un palier, alors
    le bicolore exhibé est un bicolore cher. Si un joueur ouvre de 1 , un des trois autres joueurs
    enchérit au niveau de 1, puis arrivé à son tour de rebidder, l'ouvreur dépose le carton de 2 . Pour
    savoir si ce bicolore annoncé  est un bicolore cher, il faut imaginer devoir rebidder dans la
    1ère couleur annoncée. Si l'on voit que ce re-bid ne peut se faire qu'au niveau de 3, donc on devrait
    sauter le palier 2, donc il s'agit là d'un bicolore cher (voir exemple ci-dessous). Si un Bridgeur formule un bicolore cher, son partenaire comprendra qu'il a 17H mini s'il est l'ouvreur, 13H s'il est répondant.
    Exemples: Une ouverture de 1 et une deuxième enchère à 2annonce un bicolore "économique" (car après 2,
    l'on peut revenir à 2 sans faire de saut par rapport à la première couleur).
    A l'inverse: Une ouverture de 1 et un re-bid à 2 est un bicolore cher (on ne peut revenir à  qu'au niveau de 3)

    Bicolore économique:
    Est l'antinomie du bicolore cher. Lire donc l'item: Bicolore cher. Si ici, le rebid dans la
    première couleur pourrait se faire sans sauter un palier, alors le bicolore annoncé serait économique.
    exemple: 1 -2 On voit que l'on pourrait ici rebidder dans la 1ère couleur, sans sauter un palier,
    il s'agit donc d'un bicolore économique. Il n'y a aucune contrainte de force de jeu pour la formulation
    d'un bicolore économique. Il indique donc une fourchette basse de force de main. (voir exemples ci-dessus)

    Bicolore à saut:
    Comme pour les bicolores Cher et Economique, il s'agit ici aussi d'une enchère (qui traduit
    bien sûr une structure de jeu bicolore). Reprenons le cas pris en exemple du bicolore économique.
    Supposons maintenant que l'ouvreur qui a produit cette enchère, ait 18H. L'annonce d'un bicolore
    économique ne décrirait pas bien son jeu à son partenaire: 1 -3 est un bicolore à saut.

    Bicolores de Réveil:
    Les Michael - cue bid ne sont pas utilisés en réveil, et le 2SA est réservé aux mains de 17-18H avec
    un bon arrêt dans la couleur d'ouverture. Il existe quelques conventions de bicolores de réveil.


    Bid:
    C'est l'équivalent Anglais d' "enchère" qui a été adopté par les bridgeurs.

    Bider
    c'est enchérir (peut -être pour éviter la confusion du "en chérir"...).
    Bidding:
    Boite contenant des cartons nécessaires à formuler déclarations ou signalisation (dont enchères)

    Blackwood:
    Convention, enchère. Interrogation du partenaire en vue de l'établissement d'une enchère de
    chelem. Les deux formes de blackwood les plus utilisées sont: le Blacwood aux As et celui aux
    cinq clés. Pour en savoir + cliquez sur: Blackwood.

    Blackwood d'exclusion:
    La condition pour lancer une interrogation Blackwood est de ne pas disposer de chicane. Si tel est le cas,
    celui qui veut poser la question blackwood veut interroger son partenaire sur le nombre d'As/clés en
    dehors de la chicane. Il passe au dessus donc du 4SA pour poser une enchère au palier de 5 dans la
    couleur de la chicane. La première enchère disponible après cette interrogation signifie : pas d'As,
    la 2ème: 1As etc...

    Blocage:
    Situation où deux mains partenaires ne peuvent plus communiquer. Cela peut se produire entre
    les mains du flanc, ou encore entre celle du déclarant et du mort.
    ex: Mort-Nord: RDVxxx Déclarant-Sud: A. Si les possibilités de remontées au mort ont été effacées,
    il y a blocage.

    Bridge de Salon:
    pratique du Bridge réalisée en dehors des Clubs Fédérés. Beaucoup de Bridgeurs de
    Clubs s'y adonnent. Mais beaucoup d'autres ne connaissent que cette pratique là. Ces derniers sont
    souvent taxés par les premiers de pratiquer un bridge pouvant atteindre un bon niveau,
    au jeu de la carte...

    Bridgemate:
    Système informatique permettant pour chaque donne, à la fin du jeu de la donne de rentrer les
    résultats sur un boitier bridgemate qui se substitue ainsi à la fiche ambulante.
    Intérêt: 1°) après avoir rentré les résultats, il est possible donne par donne de connaître le %
    réalisé, à mesure de l'avancement du tournoi.
    2°) de s'affranchir pour l'arbitre de la saisie des infos des fiches ambulantes.
    3°) de connaître ses résultats immédiatement en fin de tournoi.

    Brozel:
    Alternative aux Pacaud, Landy & Landy sournois. Il existes plusieurs types de Brozel. Nommons
    ici une convention qui ne soit pas trop descriptive: Sur ouverture de 1SA, l'on veut intervenir:
    - X indique une main unicolore, relais à 2 pour que l'intervenant donne sa couleur.
    - 2 ou indique la Majeure, et une mineure non précisée. Si le répondant à l'intervenant est
    chicane ou singleton dans cette Majeure, il annonce un 2SA de relais.

    Buffalo:
    Manœuvre consistant à forcer 1 Honneur mal placé, pour valoriser une carte inférieure de sa propre ligne de jeu.

    Bulle:
    Plus bas score de marque réalisé sur une donne.

    By:
    Dans des compétitions où le nombre d'équipes est impair, à chaque tour, une équipe sera appelée à ne
    pas jouer. Cette équipe sera en: By

    Cachalot:
    Enchère du répondant après que son partenaire ait ouvert en mineure, et que l'adversaire N°2
    soit intervenu. L'enchère vise - si possible - à faire jouer le contrat par l'ouvreur. Voir Cachalot.

    Cadeau:
    Erreur ou faute de calcul patent d'une paire, offrant à leurs adversaires un résultat qu'il n'auraient
    en aucun cas espéré.

    Camp:
    Equivalent de ligne, mais ici cette "ligne" nous intéresse à l'égard du contrat retenu.
    On utilisera les termes de camp de la défense ou camp du déclarant.
    On peut aussi utiliser l'orientation pour désigner le camp (toujours à l'égard du contrat):
    On parlera ainsi du camp NS et du camp EO...

    Canapé:
    Il s'agit de mains (et d'enchères associées) de types: 4 cartes en Majeure et 5 en mineure; ou
    4 Cartes en Majeure et 6 en mineure. Ces mains sont aussi fréquentes que les bicolores Majeur/
    mineur, mais leur description est quelquefois plus difficile dans le standard Français lorsque le détenteur de ce type de main et en position de répondant: La priorité donnée à l'annonce de la Majeure quatrième empêche lors de la redemande du répondant, d'exprimer sa longueur dans sa mineure (qui, en fait n'en promettrait que 4) mais qui surtout afficherait cinq cartes dans la majeure (au lieu de 4) !!! De là, certains
    joueurs optent pour un "patch" canapé au système de la Majeure cinquième... visant à exprimer dès la première réponse, sa mineure reléguant éventuellement l'annonce de sa majeure, à sa redemande.

    Capitaine:
    Rôle usité uniquement en Compétition. Il reçoit les convocations de son équipe, et lui donne
    l'information relative à ladite compétition. A partir des effectifs inscrits dans l'équipe, il décide
    de ceux qui joueront les différents matches de la compétition (coaching en par 4). Il remplit et signe les
    feuilles de match validant les résultats de son équipe.

    Carreau quatrième:
    Ouverture mineure: Alternative à la "meilleure mineure" qui ne s'en différencie que sur un seul point:
    L'ouverture à 1 ne se fait que si la couleur est au moins quatrième. Cela veut dire que dans une
    main: 4432 (on ne peut ouvrir en Majeure (qui sont 4èmes), ni à  (qui n'est pas 4ème), donc il
    ne reste plus que les   . Dans cette convention donc, une ouverture de 1 peut n'en promettre
    que 2 !


    Carte Affranchissable:
    Il s'agit d'une carte qui si l'on manœuvre sa couleur correctement, a la possibilité de devenir maîtresse.

    Carte Pénalisée:
    Une carte exposée prématurément par un joueur de la défense peut être
    qualifiée par l'Arbitre de Carte Pénalisée. Différentes contraintes sont inffligées aux joueurs du camp
    fautif selon que la carte est pénalisée principale (un Honneur) ou secondaire. voir Cp.

    Chameau:
    Lors de compétitions avec écrans, il est utilisé un "chariot" (planchette) qui sert de support aux cartons d'enchères posées pour une donne et qui se glisse sous la fenêtre lors des déclarations successives en vue de l'établissement d'un contrat. Cette planchette (parce qu'elle porte les cartons de biddings ?) est couramment appelée "Chameau".
    Le contrat terminé, le chameau est mis de côté, la fenêtre est ouverte, et commence le jeu de la carte.

    Changement de Couleur:
    Enchère du Répondant, où ce dernier s'exprime par une couleur différente
    de celle dont son partenaire avait ouvert.
    Changement de déclaration:
    Cas d'irrégularité où l'Arbitre aura à apprécier si l'inadvertance peut être invoquée, ou si une correction
    au séquencement d'enchère pourrait intervenir.

    Chassé-Croisé:
    Sur une ouverture de 1SA, le répondant produit un 2 stayman et que l'ouvreur n'agrée
    aucune Majeure 4ème par un 2 , avec un jeu de manche, si le répondant est 5/4 en Majeure,
    il annoncera la Majeure 4ème au niveau de 3 laissant à son partenaire le soin d'annoncer l'autre
    Majeure, s'il dispose de 3 cartes dans celle-ci (ceci, toujours pour faire jouer la main forte), ou
    de jouer 3SA sinon. [Notons pour être complets que pour la même enchère, avec un jeu faible-8H-
    du Répondant, il n'y a pas de chassé-croisé, ce dernier annonce directement la couleur 5ème]

    Check-Back-Stayman:
    Enchère permet de trouver un fit majeur dans une séquence:
    S: 1 /; N:1/ ; S: 2SA; N: 3 . Le 2SA montre un jeu fort de 18H sans pour autant nier la
    détention de l'autre majeure quatrième. 3 est conventionnel. En savoir +: Chq-Bck-Stay

    Chelem:
    Contrat par lequel le déclarant s'engage à réaliser 12 levées (petit chelem) ou 13 levées (grand)
    Les Chelems, s'ils sont réalisés sont gratifiés par des primes de chelems dont la hauteur dépend de
    la vulnérabilité des détenteurs du contrat.

    Chère:
    Dans un comparatif relatif aux couleurs, le qualificatif chère précise celle des couleurs hiérarchiquement
    la plus élevée. Ex1: "dans un leventhal, si la carte défaussée est forte, le partenaire doit
    attaquer dans la plus chère des deux autres couleurs". Ex2: " en réponse à un appel aux contrôles,
    le partenaire doit donner ses Arrêts en commençant par la couleur la moins chère. Si le premier
    contrôle est à , c'est que le contrôle est dénié"

    Chicane:
    Une main comportant une chicane est une main qui avant qu'aucune carte n'ait été jouée,
    ne dispose d'aucune carte dans une couleur. Je suis chicane  = je n'ai pas de carte à 

    Chute:
    Un contrat non réalisé est réputé être chuté. Les levées qui séparent le réalisé
    du contrat demandé s'appellent les levées de chute. Ex: 2 levées de chute..

    Classement:
    A chaque Bridgeur inscrit dans les rôles de la FFB est attribué un Classement dont la hauteur
    dépend de ses résultats obtenus essentiellement aux compétitions auxquelles il a participé. Ces
    compétitions -selon leurs résultats- lui attribuent un certain nombre de Points d'Expert (PE) ou
    de Points de Performance (PP). Les PE servent à interclasser les joueurs de la 4ème à la 2ème Série.
    les PP servent à interclasser les joueurs de la 2ème Série Promotion et de la 1ère Série. Voir: Indices

    Clés:
    Utilisées pour un blackwood. Il s'agit des 4 As, et du Roi d'Atout.
    Code International du Bridge:
    Composé de 93 articles (appelés Lois), il régit les règles du jeu de Bridge.
    Telles les plus usitées de ces lois invoquées peuvent être: La Renonce (Lois 61 à 64), l'entame Hors Tour
    (Loi 54), La Carte pénalisée (Lois 50-51), la déclaration hors tour (lois 29 à 31), l'enchère insuffisante
    (loi 27), le changement de déclaration (loi 25), Conventions & Agréments (lois 40 & 75).

    Collante:
    Désigne dans les conventions, la couleur immédiatement supérieure à celle venant d'être citée.
    L'illustration la plus courante est celle du répondant à un ouvreur de 1 sur lequel son Adv.D
    est intervenu à 1 . Si le Répondant X, c'est qu'il a 4 cartes à  , alors que s'il répond à 1, c'est qu'il en a 5.


    Coloris:
    (à ne pas confondre avec couleurs): On dit que & : et sont de même coloris.
    De même que: & .

    Comité de Bridge:
    Organisation: Echelon territorial de la Fédération Française de Bridge. Il est
    administrativement organisé comme une Association affiliée à la FFB: dispose d'un budget,
    une AG, est animé par un(e) Président(e). Ses rôles principaux résident dans
    l'organisation des Compétitions du niveau de sa zone de chalandise, les formation/
    sélection des Arbitres de Clubs et le déploiement au niveau territorial des informations
    et des actions engagées par la FFB.

    Commandée par:
    Structure de main: Une couleur quatrième commandée par un Roi: couleur: Rxxx

    Communication:
    Disposer d'une communication avec son partenaire pour un défenseur, ou vers le Mort pour le déclarant,
    c'est pouvoir le remettre en main (pour pouvoir appeler une autre couleur vers sa fourchette
    par exemple ou pour encaisser des levées gagnantes résiduelles)
    Communication est l'antinomie de : Blocage.

    Communication Externe:
    L'absence de Communication interne, nécessite souvent l'utilisation d'une communication externe au
    sens d'une autre couleur. Ex: Mort-N: A, RDxx; S: Vxxx, D. Les sont bloqués, il faudra
    Utiliser la communication externe après avoir tiré la A , pour réaliser RD du mort.

    Communication interne:
    Permet de pouvoir communiquer à l'intérieur d'une même couleur. Ex: N: ARxx, S: Dx

    Compétitions:
    Au bridge, elles peuvent être par paires ou par 4.
    Elles comprennent pour leur définition, quatre qualifiquatifs : Open, Mixte, Senior, Dames
    et une Catégorie qui est celle est de la Série à laquelle elle s'applique: Excellence pour
    1ère Série, Honneur pour 2ème Série, Promotion pour 3ème Série, Espérance pour
    4ème Série. Ex: On parlera ainsi de "Senior Mixte par 4 en Honneur".
    Trois Compétitions échappent au rattachement direct à une Série:
    La Coupe de France: Par 4: Toute équipe peut y concourir quel que soit son niveau
    Trophées de France: Idem Coupe de France, mais avec Handicap.
    Les Interclubs: s'organisent non pas à l'intérieur d'une Série, mais d'une Division:
    (D1a, D1b, D2 à D4). La Notion Série se fonde sur l'Indice de Valeur de l'équipe
    participant à la compétition, alors que la notion Division, dépend des résultats Interclub
    réalisés par l'équipe l'année précédente.

    Compétitives:
    Enchères Compétitives. Enchères où les deux lignes de jeu s'expriment pour que, chacune
    dans sa ligne, le meilleur contrat soit trouvé. Terrain d'application de la Loi de Vernes et
    du calcul du rapport de la vulnérabilité.

    Concession:
    Dans le même esprit que la revendication, pour écourter le jeu alors que le restant à jouer semble
    évident, c'est l'aveu d'un joueur qu'il perdra un certain nombre de levées résiduelles de la donne
    en cours de jeu. On parlera de levées concédées.

    ConPassCue-Bid:
    Sur une ouverture de 2 Forcing de Manche, le répondant doit fournir une description
    précise de ses tenues en As et en Nombre de points (voire en Rois si ICRM), pour savoir si l'on en reste
    au niveau de la manche, ou si un chelem est envisageable. Mais cette description peut être allègrement
    perturbée par une intervention adverse. Il faut alors avoir un "plan B" pour une description à minima:
    - Le X : signifie: j'ai 0 As,
    - Le Passe: J'ai 1 As,
    - Le Cue-Bid: j'ai 2 As

    Consentement:
    Terme désignant un accord donné à une revendication. Un consentement accordé à une
    revendication peut faire suite à un consentement retiré sous certaines conditions.

    Contrat:
    C'est la dernière enchère (après 3 Passe) de la phase enchères d'une donne. Le Contrat fixe
    la couleur d'Atout (ou Sans-Atout), ainsi que le nombre de levées à réaliser.

    Contrat à la Couleur:
    Contrat où une couleur est désignée comme couleur d'Atout. Un contrat à la couleur est un contrat qui
    n'est pas un contrat à Sans-Atout (M. de Lapalice n'aurait dit mieux). La couleur désignée à l'atout
    pourra servir dans une main, à "couper" une couleur demandée absente de cette main.

    Contrat à Sans-Atout:
    Contrat où aucune couleur n'a été désignée comme Couleur d'Atout. Il n'y a pas de possibilité de Coupe.

    Contrant ou Contreur: 
    Désigne celui qui a contré un contrat sollicité par le camp adverse, soit qu'il souhaite le pénaliser par une
    marque aggravée par son contre (c'est la cas d'un contre punitif), soit qu'il souhaite que son partenaire
    s'exprime par une enchère (c'est le cas du contre d'appel).

    Contre:
    Le Contre: noté : "X" dans la littérature bridgesque, est une déclaration réalisée comme une intervention. Intialement et en tout cas "règlementairement" elle a pour but de prendre le pari que la dernière déclaration fournie par l'adversaire du contreur ne réalisera pas le contrat qu'il déclare.
    Lorsque le X est la dernière enchère d'une donne, il a  pour effet:
    - Si le contrat contré est réalisé, d'augmenter fortement la marque du Déclarant (donc de pénaliser le contreur)
    - Si le contrat est chuté: d'aggraver la marque du déclarant (donc de bénéficier au contreur).

    Contre d'Appel:

    Il était extrêmement rare (sauf sur 1SA), de contrer des contrats de partielles (= à petits niveaux: de 1 ou de 2)
    dans le but de punir à la marque. Il est difficile de savoir si un contrat de 1, ou de 2  n'est pas réalisable ! Il en
    résulte que c'est en général très risqué de le contrer, car s'il est réalisé les torts se retournent cuisamment à
    l'encontre du contreur. Donc au niveau de 1, de 2 et parfois de 3, les contrats étaient très rarement contrés.
    Les systèmes d'enchères se sont rapidement emparés de cet espace inoccupé pour l'utiliser en lui donnant une autre
    signification. Ce contexte d'utilisation du X s'appelle Contre d'Appel.
    La signification du Contre d'Appel peut varier en fonction de la couleur d'ouverture ou de celles déjà déclarées
    par les adversaires (soit recherche d'une couleur en Majeure, soit signalisation d'un jeu fort, soit: pas de goût pour
    les couleurs annoncées par les adversaires, et demande au partenaire de s'exprimer sur une de celles restantes).
    Le Contre d'Appel en tous cas, invite le partenaire du contreur à s'exprimer.

    Contre-attaquer:
    Terme pouvant être utilisé comme "switcher" (attaquer une autre couleur après avoir été remis en main),
    mais peut aussi se réaliser sans switch. Disposant d'une séquence brisée ARV, il peut être entamé de
    l'As pour signifier le Roi promis, et contre-attaquer dans une autre couleur (signalée par le partenaire
    par exemple).

    Contre Punitif:
    C'est un peu la vocation première du contre: Un contrat est demandé par un camp.. Le camp adverse a la 
    conviction (ou prend le pari) que le contrat ne sera pas réalisé, il X. S'il est conforté dans la réalisation de
    son pari, il sera gratifié à la marque, sinon ladite marque sera désastreuse pour lui.
    Il n'y a qu'une seule enchère de X. Le partenaire du contreur doit donc interpréter s'il s'agit d'un
    Contre d'Appel ou d'un Contre Punitif.
    Il se peut aussi que l'intervenant contre en appel, mais que son partenaire, au vu de son jeu sorte le
    carton PASSE  . On dit alors, que le répondant de l'intervenant a transformé le contre d'appel en punitif.

    Contre de réveil:
    Sur une ouverture au niveau de 1, un contre en situation de réveil est un contre d'appel nommé
    contre de Réveil. A l'opposé, sur une ouverture de 4 , un contre en situation de réveil est
    plutôt à tendance punitive.

    Contre Lightner:
    C'est une idée bien curieuse de contrer un chelem surtout en match par 4 ! surtout s'il s'est paré des
    précautions habituelles (contrôles, blackwood etc...). Peut être utile en TPP dans la configuration
    où le contrat est joué à la couleur, que le contrant dispose d'un As par ailleurs, et d'une chicane.
    L'art du partenaire du contreur réside dans la découverte de la couleur de cette chicane. Il faut donc
    prospecter les longueurs (des couleurs annexes annoncées par les adversaires, ou celle de son
    propre jeu)

    Contrôles:
    Après une ouverture à une couleur, et un soutien de son partenaire dans cette couleur, l'annonce d'une nouvelle couleur atteignant ou dépassant le niveau de la Manche est un contrôle sur cette couleur en vue du chelem.
    Les contrôles s'annoncent en commençant par les couleurs les plus basses.

    Conventionnelle:
    Une enchère est dite conventionnelle ou artificielle lorsque cette enchère n'a pas le sens
    de ce qui est annoncé. Ex: Sur une ouverture, une intervention à 2SA ne signifie pas que l' intervenant
    veuille jouer un contrat à SA. Ou, sur une ouverture de 2 , que l'ouvreur veuille jouer les ...

    Corriger:
    Dans le domaine des enchères, Corriger a un sens différent de celui de Rectifier:
    Dans une convention Texas par exemple, le Répondant doit Rectifier la couleur annoncée par son
    partenaire. Il n'a pas le choix: il doit déposer le carton exact de la couleur qui lui est demandée
    par la convention Texas. On dit qu'il doit rectifier le Texas (il n'a pas le choix: "Il doit !")
    Corriger est un peu dans ce sens, mais il n'y a pas d'obligation conventionnelle. Le partenaire
    propose en général une couleur (entre deux), et en fonction de son jeu le partenaire agrée
    cette couleur ou la change (la corrige) d'ans l'autre des deux, ou fait un choix différent encore.
    Exemples: L'ouverture conventionnelle de 4SA (qui signifie que l'ouvreur dispose de 2 mineures 6èmes),
    et demande à son partenaire de: Corriger  en choisissant la mineure qui lui convient le mieux (il a le choix).
    De même en réponse à l'ouverture de 2 Multi, le répondant propose une Majeure que l'ouvreur devra
    soit agréer en passant, soit en corrigeant pour l'autre Majeure implicitementproposée. (Passe ou Corrige),
    ou encore de faire un choix encore différent, porté par une autre signification.

    Couleur Percée:
    Jeu de la carte Déclarant/Mort: Jouer dans une couleur percée de la part du déclarant, c'est courir le
    risque de ne pas réaliser l'optimum des levées de la couleur. Dans certains cas, cet optimum
    dépendra de la position de celui qui portera l'attaque (cas de gauche ci-dessous), dans d'autres, il
    en est invariant (cas de droite.


    Coupe:
    Dans un contrat à la couleur (hors Sans-Atout): Situation du jeu de la carte où un joueur
    ne dispose pas ou plus de carte dans la couleur demandée. Il a donc la possibilité de couper,
    c'est à dire d'exhiber une carte d'Atout pour remporter la levée (s'il n'est pas "surcoupé")
    Coup à blanc:
    Jeu de la Carte: Consiste à tenter de trouver un affranchissement de longueur. Exemple:
    Nord mort: ARxxx Sud: xx. Il va être abandonné une levée à aux adversaires pour
    que la longueur puisse être exploitée malgré une Dame ou un Valet troisièmes.

    Coupe de France:
    A l'image de ce qui est organisé dans le domaine sportif, la Compétition Coupe de France voit s'affronter
    des équipes quels que soient leur niveaux de classement. Au Bridge, la CdF est une compétition par 4.
    les équipes de classement élevé sont exemptées des premiers tours de la compétition.

    Coup de frein:
    Après l'annonce par son partenaire d'un bicolore cher, le bridgeur qui est très pauvre doit faire une
    annonce "coup de frein". Cette enchère est le: 2SA.

    Couper:
    Dans un contrat à la couleur, lorsqu'un joueur ne dispose plus de carte dans la couleur
    demandée en attaque, il peut (mais n'est pas obligé) de couper avec une carte d'Atout.
    Couper est aussi le terme utilisé pour désigner l'action consistant avant le début du jeu mais
    après le mélange des cartes à constituer deux "paquets" d'une donne aux fins d'être replacés
    en séquence inversée augmentant ainsi la probabilité de l'éloignement de la parenté avec
    la forme de jeu initiale des cartes non mélangées. Ce "couper" est la règle en parties libres,
    et il n'est pas de pratique en tournoi sauf si un adversaire du Donneur le demande.

    Coupe et Défausse:
    Technique du jeu de la carte où le joueur peut couper une couleur et permettre la défausse
    d'une perdante dans la main de son partenaire, ou du mort s'il est déclarant.
    Voir ci dessous à l' Atout , le rendement de main en Est le contraint à jouer coupé d'une main
    et défaussé de l'autre. L'atout restant revenant au déclarant, totalisant 2 levées encaissées,
    irréalisables si avaient été joués par le déclarant.

    Cue-Bid:
    Enchère conventionnelle se traduisant par le fait de nommer une couleur annoncée par les
    adversaires. La signification de cette enchère dépend de la convention adoptée par les partenaires.
    Prenons des exemples: 

    L'Intervention du joueur N°4: 
                ⇒ Après que les adversaires aient annoncé deux couleurs, un cue-bid dans la couleur d'ouverture
    annonce une main bicolore dans les deux autres couleurs.
                ⇒  Après que l'ouvreur ait annoncé une couleur mineure, et que son partenaire lui ait répondu 1SA,
    Le Cue-bid  de la couleur d'ouverture annonce une main bicolore Majeure 5-5.

    Mais la signification du cue-bid peut aussi se révéler contextuelle:
    - après une intervention sur l'ouverture, si le répondant cue-bid dans la couleur d'intervention, c'est qu'il
    demande à son partenaire s'il détient des arrêts dans cette couleur d'intervention pour jouer à SA.
    - après une ouverture de 1♦, le joueur N° 2 qui cue-Bid  à 2 annonce un bicolore Majeur 5-5

    Cumul des chances:
    C'est analyser les différentes possibilités stratégiques à réaliser, et adopter un timing approprié qui soit
    le moins exclusif à l'égard des autres propriété. Ex: Si la réussite d'un contrat tient
    - Soit à une impasse dans une couleur
    - soit à une répartition 3-3 dans une autre couleur,
    il conviendra de jouer la répartition d'abord, et à défaut de tenter l'impasse. Si l'inverse est fait, et que
    l'impasse échoue, la main sera perdue pour tenter la répartition...

    CRED:
    Il peut paraître surprenant de voir figurer dans les instances et dans le vocabulaire du bridge une
    Commission Régionale de Discipline et d'éthique. L'expérience révèlera un jeu où la densité d'amour-
    propre au m² est la plus élevée qu'elle puisse être. La CRED est une instance Comité (CNED au siège FFB).

    « Glossaire des Bridgeurs IndexGlossaire D-G »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :